Livre d'or

J'apporte mon soutien aux malades ! 

Annoncées il y a 9 mois par Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, les mesures du plan de lutte contre la maladie de Lyme et contre les maladies vectorielles à tiques n’ont toujours pas pris effet, malgré l’urgence de la situation.


Matthias Lacoste, atteint de la maladie de Lyme, président de l’association « Le Droit de Guérir », et de nombreux autres malades, monteront leur toile de tente devant le ministère des affaires sociales et de la santé le 5 avril prochain à 10h.


Vous avez la possibilité de nous soutenir via les commentaires ci-dessous. Merci à tous !

 

Tous concernés, plus d'informations en cliquant ici.

 

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
  • Claudette CHAUSSY (mercredi, 02. août 2017 10:32)

    Je ne sais pas encore ce que j'ai, on m' a détecté un lupus cutanné et articulaires, tous mes symptomes corespondent aux symptomes du lyme, j'ai été piquée à trois époques de ma vie par des tiques. mes divers médecins éludent la possibilité de lyme. Je n'en leur parle plus parce que je connais leur réponse : c'est dans votre tête, hélas oui, je crois que c'est dans ma tête, la borrélie qui brouille mon esprit. J'ai consulté un psychiatre qui m'a dit qu'effectivement je n'étais pas malade psychiatrique mais qu'hélas la douleur n'est pas palpable, visible. Elle n'a pas d'odeur donc elle n'a pas d'existence pour les autres. C'est terrible pour nous qui souffrons parfois atrocement sans aucune aide efficace. les médecins ne sont pas des monstres, ils suivent les directives qu'on leur a inculqué, ce qui n'est pas normal, c'est qu'on nie l'existence d'une maladie parce qu'elle n'est pas référencée. Le pire c'est qu'on remet en question la bonne foi des malades et qu'on les méprises. On évoque souvent la maltraitance. Notre gouvernement lutte contre ces actes et pourtant c'est à cause de son système que les malades de lyme sont maltraités. J'espère qu'un jour, je pourrai parler à mon médecin en toute franchise, qu'elle entendra mes souffrances sans m'interrompre et qu'elle m'aidera à guérir sans se moquer de moi. Bonne chance à tous les malades de lyme ou d'autres maladies plus que rares qu'on délaisse, qu'on méprise ,j'espère de tout coeur que le système de détection et de soin va enfin être considéré que les symptômes seront pris en compte, même les impalpables.

  • Upellini (lundi, 10. juillet 2017 00:21)

    Depuis bientôt 3 ans je souffre de migraines, de vertiges, de douleurs musculaires, de concentration et perte de mémoire. Aujourd'hui je sais que je suis atteinte de la maladie de Lyme et j'espère guérir et reprendre une vie normale. Pour cela il faut que l'Etat prenne ses responsabilités avant qu'il y ait une catastrophe humanitaire.

  • Alexia (jeudi, 18. mai 2017 22:24)

    Courage et je vous soutiens

  • Bernadette (dimanche, 14. mai 2017 19:44)

    Difficile de comprendre ce déni face à l'ampleur du nombre de malades.
    Je vous soutiens de tout cœur

  • MARTIN (samedi, 22. avril 2017 15:53)

    La santé publique devrait être une des premières préoccupations de nos politiques ? Surtout pour les cas où, dans d'autres pays, une solution a été mise en place depuis fort longtemps.

  • Anne (samedi, 22. avril 2017 08:51)

    Soutien et solidarite

  • Francoise BOUSSAGUET (dimanche, 16. avril 2017 18:54)

    En soutien pour une amie

  • Rodde (vendredi, 14. avril 2017 19:13)

    Nous avons le droit de guerir.vous avez le devoir de nous soigner .

  • bustin (vendredi, 14. avril 2017 13:55)

    Tous solidaires

  • PRINET (lundi, 10. avril 2017 20:37)

    Tout mon soutien, mettre fin à l’errance médicale, être écouté, test fiable et merci à tous ceux et celles qui se battent.

  • hollenweger (lundi, 10. avril 2017 16:37)

    Pour nous, pour moi, pour les malades à devenir... mille soutiens!

  • Provost (dimanche, 09. avril 2017 17:16)

    Bjr, j ai réalisé deux tests elisa en juillet 2015 Igc négatifs igm positifs puis un test westerblot tout négatif. Personne n a cherché à savoir pourquoi les deux premiers n étaient pas fiables. Pourtant énorme fatigue, bcp perte mémoire, déséquilibre, maux tête, douleurs musculaires amplifiés . ,diagnostiquée fibromyalgique en 2008

  • MICHEL (dimanche, 09. avril 2017 10:46)

    Ok pour le soutien. .

  • pochon (dimanche, 09. avril 2017 08:28)

    grand scandale en effet et grande souffrance pour les malades ;les politiques ne craignent rien, ayant leur jardinier attitré

  • TIXIER (jeudi, 06. avril 2017 23:45)

    mon médecin généraliste et médecine du travail mon dit que j'ai la fibromyalgie

  • Patrel (jeudi, 06. avril 2017 21:14)

    En soutien pour mon amie de 30 ans qui vit un enfer... Et ce n'est pas dans sa tête..

  • PICARD MIKAEL (jeudi, 06. avril 2017 17:20)

    Enorme soutien...

  • Escorcio (mercredi, 05. avril 2017 22:09)

    Un énorme scandale qu il est temps de dénoncer !

  • CHOLOT SYlvie (mercredi, 05. avril 2017 18:46)

    soutien à tous ceux qui souffrent en particulier de Lyme car on se sent incompris. J'ai eu cette maladie en 2009 à un stade très avancé (pratiquement paralysée intenses douleurs style coup de poignard) je me suis soignée uniquement par des techniques hors médecine classique (qui d'ailleurs avait diagnostiqué une SLA) Je ne comprends pas car rien que d'un point de vue financier de la part de l'état il me semble que cela coute moins cher de rembourser un traitement contre une maladie infectieuse plutôt que de d'assumer les frais d'une personne handicapée.. vite que cela se solutionne ...sylvie Cholot

  • Judor (mercredi, 05. avril 2017 11:04)

    Conscient du flou total qui existe autour de cette maladie, et de la difficulté qu'ont les malades à se faire entendre/comprendre, je vous apporte mon soutien et j'espère de tout cœur que la prise de conscience du ministère de la santé débloquera des fonds pour la recherche, et la lutte contre cette maladie.
    Bien du courage à tous
    Eric Judor

  • Le Saux (mercredi, 05. avril 2017 10:11)

    Malade depuis 2003, seulement diagnostiquée Lyme en 2013, je soutiens l'action de Matthias et Jade qui, comme moi, aimeraient retrouver leur santé en étant correctement soignés.

  • Cubilier (mercredi, 05. avril 2017 08:36)

    Dans le même cas que ces nombreuse sur personnes.
    En plus mon père est mort il y a 2 ans après avoir survécu 40 ans aux même symptômes et au déni de la part de tout les médecins .
    Pour sa mémoire, pour les malades actuels et pour les enfants à venir, il faut une prise de conscience rapide et réelle.
    Que se cache tu il derrière cette volonté de Déni?

  • FRANCE HABAULT (mercredi, 05. avril 2017 08:24)

    "Des mots sur des maux" oui chaque jour est un combat, mais comment etre crédible auprès des autorités pour se faire entendre, Cette maladie m'a tout pris, et je reste bien seule avec mes symptômes qu'elle m'inflige chaque jour, comment donc l'oublier puisqu'elle me le rappelle au quotidien. Dans cette maladie pour ma part chronique il faut un moral d'acier, lorsque je parle d'elle maintenant je m'adresse à un public averti sinon je passe pour une malade imaginaire. C'est une maladie qui nous pèse, en parler trop, cela dérange nos proches alors on vit AVEC, mais quelle souffrance. Matthias je suis de tout cœur avec toi en ce jour.

  • lebrun Agnès (mardi, 04. avril 2017 21:36)

    un véritable scandale,comme dit une malade dans votre film! Des personnes laissées avec leurs souffrances, leurs doutes, leur solitude... Et cette fatigue immense qui les limite dans leurs actions quotidienne. Quel courage il leur faut pour tenir debout au quotidien! Je suis de tout coeur avec vous ce 4 avril, à défaut de pouvoir y être en chair et en os! Parce que moi, j'ai la chance d'être passée à travers, de me lever au chant du coq, débordante de vigueur et donc de partir tous les matins travailler pour gagner ma vie,

  • Isabeau (mardi, 04. avril 2017 16:54)

    Je suis loin, tres loin de la France mais je vous soutiens tous! J ai aussi lyme que j'ai contracté lorsque je vivais en France et je suis vraiment à vos côtés par le coeur et l'énergie. Merci d'essayer de faire bouger les choses pour tous ceux qui ne peuvent pas le faire ! Si une fois de plus l'état abandonne ses compatriotes et électeurs au profitvde l'argent, il ne faudra pas qu'ils s'étonnent du retour de bâton un jour ou l'autre et lâ ils pourront pleurer nous serons aussi froids et dêtachés que eux le sont avec nous!

  • Prevost Pascal (mardi, 04. avril 2017 15:49)

    Une fois de plus, malheureusement, nos dirigeants appliquent la politique de l'autruche.
    Je suis de tout cœur avec les malades et leur entourage.

  • Enola S Cluzeau (mardi, 04. avril 2017 12:47)

    De tout cœur avec les malades et leur famille !

  • CHARLES (mardi, 04. avril 2017 09:16)

    Il faut que les choses changent, on ne peut plus laisser les gens souffrir sans les aider. Une grande pensée pour tous les participants du 5 avril.

  • CHATELAIN (lundi, 03. avril 2017 22:49)

    Face à tant d'errance médicale devant ce fléau qu'est la maladie de Lyme, vous avez mon plus grand soutien, je ne pourrais être sur place, mais je serai avec vous par le coeur et la pensée. Un immense merci "au droit de guérir" pour votre action.

  • Matthey JeanClaude (lundi, 03. avril 2017 21:55)

    Je vous soutiens du fond de mon coeur !

  • annie BARBET (lundi, 03. avril 2017 21:29)

    Je soutiens tous les gens concernés par cette pathologie et j' en fais partie, afin qu' ils soient pris en main et soignés. Pour les générations à venir. Il faut que la vérité éclate, c' est un énorme scandale sanitaire.
    Merci à Matthias qui a entrepris cette immense démarche malgré ses problèmes de santé.
    Merci aussi aux gens qui nous soutiennent. On aurait aimé qu' ils soient plus nombreux mais ils ne connaissent pas et je ne leur en veux pas. Maintenant il faut se réveiller
    Que les politiques se bougent
    Une pétition circule, ce serait sympa de la signer

  • chazot Jean-Francois (lundi, 03. avril 2017 20:55)

    Moi même atteint par un "vieux" Lyme non traitable, terriblement invalidant par les douleurs, les temps de récupération des crises douloureuses, je ne peux que soutenir cette action.

  • Sautier (dimanche, 02. avril 2017 20:14)

    Nous sommes avec vous !!!
    Vous avez tout notre soutien!
    Ensemble nous sommes plus fort 💪

  • THIEBAUT (dimanche, 02. avril 2017 19:44)

    Je soutiens à 100% cette association Et le droit de guérir est pour tout le monde pour chaque individu ! Avec vous ☀ Geoffroy Thiebaut

  • fabienne enjie wibrotte (dimanche, 02. avril 2017 18:30)

    Je soutiens Mathias Lacoste et l'association le droit de guérir dans son action le 5 avril 2017. La maladie de Lyme touche 8 personnes de mon entourage ainsi que moi ! 3 sont en lyme chronique avec co infections et traitements hydrothérapiques de longues durée dont ma fille de 5 ans. Le déni systématique de notre condition nous rends fragile, alors que nous devrions être épaulés et aidés ! Cela est inadmissibles dans un pays qui se targue d'avoir le meilleur des systèmes de santé au monde. Le Pr Montagnier, le Professeur Perrone et beaucoup d'autres, alertent sans relâches et interpellent les pouvoirs publics et les médecins ! Nous laissés dans ces conditions c'est signer notre arrêt de mort tout simplement ! La recherche ne considère pas la maladie de Lyme, alors que tous les ans le téléthon et le sidaction rapportent des millions faites cause communes dans les recherches et trouver nous un moyen (sans nous empoisonner) de nous soigner ! La prévention doit être faites dans toutes les forêts, les jardins publics, les parcs, les jardins des châteaux, partout ou la nature est présente, nous sommes au printemps les nymphes sortent et piques sans relaches. Ne restez pas sourds Prenez les mesures qui s'imposent devant cette pandémie mondiale

  • Julien Daru (dimanche, 02. avril 2017 09:04)

    Je soutiens l’action des malades de la maladie de lyme lancé par Mr. Matthias Lacoste.
    Bravo ! En réponse à un déni de cette ampleur le peuple n’a pas d’autre choix.
    Je suis moi-même touché par la maladie de Lyme comme beaucoup de personnes que je rencontre et que j’aide maintenant à identifier la maladie. Dont beaucoup qui pensaient avoir une maladie héréditaire, une maladie rare, auto-immune, ou une fibromyalgie.
    Madame la ministre des affaires sociales et de la santé Marisol Tourraine c’est à vous d’organiser ceci. Ce n’est pas aux citoyens ni aux associations.
    Moi je fais mon travail en faisant le clown sur scène donc faites le votre! Sinon inversons les rôles. Vous faites le mien à merveille je devrais donc pouvoir faire le votre sans trop de soucis.
    J’ai vécu 25 ans d’errance médicale et 2 ans de paralysie. Perdu beaucoup de contrats qui me tenait à cœur.
    C’est après 17 mois d’antibiothérapie mais surtout de la phytothérapie que j’ai pu reprendre mon travail qui est également ma passion. Je remarche et je reparle à nouveau.
    Je viendrai dormir avec Mr. Matthias Lacoste aussi longtemps que l’on cachera la vérité aux Français.